10 bons coups pour dynamiser le télétravail

29 mai 2020

DanieleHenkel.tv

JENNY OUELLETTE
RECRUTEMENT ET MANAGEMENT

 

Comment maintenir la productivité et mobiliser ses troupes à distance? Voici 10 pratiques inspirantes qu’ont mises en place des équipes pour dynamiser et humaniser leur télétravail.

Le télétravail regorge de bienfaits, mais aussi de défis. Je me suis intéressée à l’enjeu des relations en temps de pandémie. Voici des exemples d’employeurs qui ont fait preuve de créativité et de bienveillance pour maintenir ce lien précieux qui les unit à leurs équipes.

1. Le cockpit sécurisé
La firme de solutions numériques Osedea est reconnue pour sa culture d’entreprise humaine et ses pratiques innovantes. Celle qui a retenu mon attention est leur «secure cockpit». La quoi? Imaginez être aux commandes d’un avion et qu’à l’heure du décollage vous recevez une panoplie de notifications. Difficile de maintenir votre attention pendant vos manoeuvres, non?

En télétravail, les bruits numériques sont fréquents et nous submergent: courriels, messages SMS et clavardage. Alors, du lundi au jeudi, entre 13 h à 15 h, les employés de Osedea sont dans leur «cockpit sécurisé», sans dérangement. Cette plage horaire permet au personnel d’avancer ses projets et d’éliminer des éléments de leur liste de tâches. Évidemment, il est toujours possible d’échanger avec leurs collègues pour faire avancer leurs dossiers !

2. Il faut que je te raconte…

Comment vas-tu aujourd’hui? Es-tu au courant de la dernière nouvelle? Ces conversations de corridor se font rares depuis le début de confinement. Pour prendre le pouls de son équipe et se soucier de son bien-être, plusieurs employeurs ont instauré des canaux de communication informelle.

Chez Coboom, un réseau-conseil en management stratégique, 15 à 30 minutes par jour sont allouées aux discussions afin de prendre des nouvelles et de veiller les uns sur les autres. L’équipe se rejoint sur Zoom et chaque membre répond, à tour de rôle, à 4 questions en 60 secondes:

1. Comment je me sens?
2. Mon coup de coeur de la journée, c’est…
3. Mon coup de gueule de la journée, c’est…
4. J’ai hâte à demain, parce que…

3. Bye bye solitude 
En ces temps d’isolement, gestionnaires et employés peuvent participer à un repas communautaire virtuel. Chez Kezber, une entreprise en solutions informatiques, des lunchs entre collègues sont organisés tous les mardis midis. Chez Openmind Technologies, les développeurs de solutions d’affaires technologiques, le président Jonathan Léveillé a voulu se rendre accessible à tous grâce aux « midiscussions ». Ses employés, surnommés les joueurs, sont invités à poser toutes leurs questions sur l’entreprise et les décisions prises. Excellentes pour communiquer et maintenir un lien malgré la distance, ces rencontres connaissent un franc succès. Sans oublier, les 4 à 7 beer (sur la photo à droite) et le groupe Facebook Tricoté serré en remote où il est possible d’échanger avec les collègues et d’entretenir l’esprit d’équipe! La vie au bureau est passée en mode virtuelle!

4. Jeu d’évasion virtuel 
La distanciation sociale rend complexes les activités de consolidation d’équipe (team building). Yves Rocher a trouvé une solution pour divertir ses employés. L’entreprise  de cosmétique végétale a offert gratuitement le jeu d’évasion virtuel de l’entreprise Défi-Évasion. Les membres de l’équipe pouvaient se connecter à distance pour voir et échanger sur le jeu. Ils avaient un temps limité pour trouver ensemble les indices qui leur permettraient de réussir le défi.

5. Livraison à la porte
La santé physique est une clé du bien-être. C’est dans cette optique que Daniel Giroux, fondateur de l’agence spécialisée en e-commerce Axial, a parcouru 175 kilomètres en 5 heures pour offrir des paniers de fruits bio à ses employés avec une petite note: «Le bien-être est la clé pour passer au travers cette période particulière. On ne le répétera jamais assez : respirez, bougez, mangez et souriez!»

« Cultiver son bien-être en temps de confinement, ce n’est pas toujours évident, explique-t-il. Personnellement, mon bien-être provient un peu du fait que je sais mon équipe heureuse et en santé. Et c’est au volant de ma voiture que j’ai pu y contribuer! »

 

 

 

6. À la découverte des talents cachés
La COVID-19 donne la chance de se connaître autrement et de découvrir des talents cachés de nos collègues ainsi que nos gestionnaires. Chez Yves Rocher, le PDG Bris Rocher a joué de la guitare sur une vidéo transmise à l’ensemble des employés. Encore chez ce groupe international, chaque semaine, les directeurs de département lancent un défi à leurs employés: montrer votre plus beau sourire, avec ou sans maquillage, dents lavées ou non; partager une photo de vos compagnons (animal de compagnie, plantes) de confinement.

7. Aborder la santé mentale et physique 
La santé mentale est essentielle. Des employeurs ont mis en place des mesures et des ressources pour veiller à la santé mentale et physique de leurs employés. La société Yves Rocher a rendu accessible le service EQ Care qui donne accès gratuitement à un médecin ou à un psychologue par webconférence. Il est donc possible de joindre ces professionnels lorsque le besoin se fait sentir.

Axial a pour sa part instauré deux séances de cohérence cardiaque par jour pour aider les employés dans leur gestion du stress. Les employés intéressés se rencontrent sur Zoom en début de journée et en après-midi afin de suivre l’atelier en groupe chacun devant son écran. Cette pause est idéale pour relaxer et prendre un moment pour soi. (Vidéo à droite)

8. Les bruits de bureau en direct
En confinement, les petits détails peuvent nous manquer: les bonjours, le temps passé à la machine à café, les bruits ambiants, les petits conseils… Sans oublier les questions rapides qu’on pose à nos collègues. Openmind Technologies a décidé de recréer l’ambiance au bureau par département. Par exemple, des collègues peuvent se connecter au logiciel Discord pour discuter en temps réel ou simplement entendre les bruits ambiants qui rappellent la vie de bureau! Fini les courriels, il suffit de parler à votre coéquipier!

9.Lecture et coup de pouce
Certains emplois ne peuvent se faire en télétravail. Comme nous savons que l’isolement est difficile et que le temps long, Accès Location + a offert à tous ses employés de leur payer un livre de leur choix, à la seule condition qu’il soit acheté chez un détaillant québécois. C’était une des nombreuses mesures offertes par l’entreprise pour prendre soin de ses employés pendant le confinement. Des prêts de 1000$ sans intérêts ont aussi été accordés pour aider à la santé financière.

10. Bouger virtuellement 

Chez Coboom, cours de yoga, course, méditation, Zumba et autres activités faisaient partie du quotidien au travail. Pour maintenir ces saines habitudes, l’entreprise est passée en mode virtuel. Tous se rejoindre sur Zoom tandis qu’un membre de l’équipe présente les exercices de yoga qu’ils avaient l’habitude de faire au bureau! L’important c’est de bouger et de préserver la routine lorsque c’est possible.

À l’instar de ces entreprises inventives, il existe une foule de bonnes pratiques de télétravail. Mais quelle est la clé? À mes yeux, il faut se poser la question: qu’est-ce qui rassemble notre équipe? Lorsqu’on s’intéresse à la culture d’une entreprise, il est possible de répondre à cette question. Une fois qu’on a trouvé la routine ou la valeur qui nous unit, par exemple, il faut l’alimenter même à distance. Ce sera alors un point de repère pour tous, gestionnaires et employés.

« Nous avons une culture forte. La clé a été de réadapter ce qui avait fait notre succès. Par exemple, nous avons maintenu nos lunch and learn les vendredis midi, où les 40 employés se retrouvent désormais à distance sur Teams.» – Ivana Markovic de Osedea

À propos de l'auteur(e)

Jenny Ouellette

À propos de Jenny Ouellette

Fondatrice de BonBoss

Jenny est la fondatrice de BonBoss.ca inc., l’entreprise qui a pour mission de changer le monde du travail, un bon boss à la fois. Détentrice d’un baccalauréat en relations industrielles, elle commence sa carrière en gestion des ressources humaines avant d’amorcer sa vie d’entrepreneure en marketing de contenus. Son parcours atypique l’amène à développer une expertise et une vision uniques de l’avenir du recrutement et de la gestion.