5 actions pour faire vivre une culture d’entreprise à distance

24 février 2021

DanieleHenkel.tv

Jenny Ouellette
Recrutement et management

Au cours de la dernière année, des milliers de gestionnaires ont vu s’envoler la culture d’entreprise qu’ils avaient mis des années à construire. Pendant qu’ils travaillaient avec leur équipe à sortir la tête de l’eau, leur culture s’effritait. Aujourd’hui, elle doit impérativement vivre hors des lieux de travail!

Plus le temps passe sans agir pour préserver la culture d’entreprise et plus la mobilisation des employés et le maintien du lien avec eux représente un défi. Comment la faire vivre lorsque les membres de notre équipe sont dispersés et isolés?

5 actions pour entretenir une culture à distance

Avant de mettre en place des activités ou des processus pour faire vivre la culture en télétravail, il faut absolument se poser les bonnes questions. Je vous partage 5 pistes de réflexion pour commencer du bon pied.

 

 1. Faire un exercice en profondeur et un plan 

La première règle est d’arrêter de miser uniquement sur les solutions temporaires et intangibles qui ont envahi le marché dernièrement: les 5 à 7,  les sessions Zoom ou dîners à distance.La culture n’est pas une mode. À mes yeux, la culture organisationnelle est une science étudiée depuis des années qui, aujourd’hui plus que jamais, demande une attention particulière des gestionnaires et de leur équipe. Bref, c’est du sérieux!

Pourquoi? Parce qu’elle répond à plusieurs enjeux et surtout, elle est un moyen d’humaniser la manière dont nous travaillons à distance. Adresser cet enjeu, c’est gagner. L’esquiver c’est perdre au change. Négligez-la et vous constaterez les effets dans le taux de roulement, la démotivation, la baisse de performance et la perte de collaboration de vos équipes…

Et malgré ce qu’on pourrait penser, les définitions des missions, la vision et les valeurs d’une entreprise sont loin d’être suffisantes. Ces éléments ne représentent pas une culture, mais la pointe de l’iceberg. Certes, c’est un début! Or, un travail en profondeur permet de trouver plusieurs autres merveilles.

2. Miser sur la pérennité

Pour une culture forte et pérenne, il faut s’éloigner des solutions bonbon pour privilégier les actions durables. La règle d’or est: adaptez votre culture d’entreprise sur des bases solides et durables. Autrement dit, regardez plus loin que les espaces de travail et trouvez des actions et des pratiques que vous serez capables de maintenir dans le temps et à distance. Pas un événement isolé comme une activité d’équipe trimestrielle.

Et surtout, ne copiez pas la culture d’une autre entreprise. Chaque organisation est différente. Ce qui a été un succès pour une grande entreprise peut s’avérer un flop pour une autre. Sans oublier un détail: ce qui fonctionnait avant la pandémie ne garantira pas des résultats dans le futur.

3. Co-créer

Je le dis souvent: la culture ne doit pas reposer sur les épaules d’une personne. C’est utopique et inhumain. Les gestionnaires ont un impact… les employés aussi! Faire vivre une culture à distance n’est pas qu’une question de leadership. Selon le courant constructiviste, la culture se crée par les employés et leurs interactions.

Les entreprises au management humain savent que faire participer les employés, c’est gagnant pour tous. À mes yeux, impliquer uniquement les gestionnaires et les ressources humaines, c’est reproduire un modèle qui ne fonctionne plus: celui de la haute direction qui impose des pratiques tandis que les employés sont mis à l’écart.

Que faire alors? Faites un plan! Surtout, pensez-y en groupe!

DanieleHenkel.tv

4. Les managers au service de la culture et des employés

Le rôle des gestionnaires est de communiquer, d’incarner la culture et d’inclure les employés. Je recommande de prévoir des ateliers qui traiteront de la culture et de réserver plusieurs plages horaires! À ces rencontres, demandez à votre équipe:

  • Quelle culture vivait avant les confinements?
  • Nos valeurs sont-elles encore d’actualité?

Ensuite, dressez ensemble un plan d’action. Plus vous raffinerez la réflexion, plus vous vous approcherez de la culture, la vraie. Il deviendra alors plus facile de la faire vivre à distance.

5. Rassembler les gens même à distance

«La culture est un feeling»: c’est ce que me rappelle Élissa Forget, notre conseillère en culture et communication. Lorsque nous travaillions dans les bureaux, la culture s’expérimentait: les réunions, les rires dans le corridor, les artefacts, les symboles, les routines matinales, les conversations informelles. Sans la voir, nous ressentions la culture chaque jour.

Aujourd’hui, c’est différent. Il faut la vivre autrement. C’est là le défi majeur: faire en sorte que les employés et les gestionnaires la comprennent et la véhiculent de la même façon. Pas d’écart ou d’interprétation aléatoire. En télétravail, aucune entreprise n’a ce luxe. Trouver une façon de la diffuser et de la faire voir, c’est ce qui compte maintenant.

DanieleHenkel.tv

Dans ma prochaine chronique, je vous partagerai mes 10 ingrédients coups de cœur d’une culture WOW. D’ici là, bonne réflexion collective!

À propos de l'auteur(e)

Jenny Ouellette

À propos de Jenny Ouellette

Fondatrice de BonBoss

Jenny est la fondatrice de BonBoss.ca inc., l’entreprise qui a pour mission de changer le monde du travail, un bon boss à la fois. Détentrice d’un baccalauréat en relations industrielles, elle commence sa carrière en gestion des ressources humaines avant d’amorcer sa vie d’entrepreneure en marketing de contenus. Son parcours atypique l’amène à développer une expertise et une vision uniques de l’avenir du recrutement et de la gestion.