Les premiers pas de… Kiid

5 février 2020

Les balbutiements d’une startup sont riches en apprentissages et en leçons de toutes sortes pour les jeunes entrepreneurs. Nous avons rencontré les trois lauréats Montréal inc. finalistes du Prix Mtl inc. afin de mettre en lumière ces premières expériences qui changent le cours de la vie d’une entreprise. Entretien avec Marie-Pier Hébert, fondatrice de Kiid.

DanieleHenkel.tv

Première idée

« J’ai fait beaucoup de gardiennage d’enfants dans ma jeunesse. Comme j’étais très occupée, je constatais à quel point les besoins des parents étaient grands. Ils appréciaient ma disponibilité, ma flexibilité et le sentiment de sécurité de mon service. Ensuite, pendant 11 ans, j’ai travaillé en hôtellerie à travers le monde et chaque établissement avait des demandes pour un service de garde. Comme ça n’existait pas, je prenais ces contrats avec plaisir et j’adorais ça. Ces deux expériences m’ont donné l’idée de créer un service en ligne de gardiennage sur demande pour les familles et les hôtels. Nous avons desservi cette clientèle pendant les quatre premiers mois de l’entreprise. »

Premier nom d’entreprise

«C’était Kiid et ça m’a pris des mois à le trouver! J’ai finalement engagé une spécialiste en recherche nominale. Après une séance de remue-méninges où elle a appris à me connaître et à se familiariser avec ma vision d’entreprise, elle m’a soumis six ou sept choix. Dès que j’ai vu Kiid avec deux ii, j’ai su que j’avais trouvé. Ensuite, avec un designer, nous avons développé le logo avec des i de taille différente pour évoquer l’adulte et l’enfant. C’était beau visuellement, c’était simple et compréhensible dans les deux langues! »

Premier concours

« C’était pour la bourse de démarrage Montréal inc. En 2018, j’ai fait un pitch. Je me souviens d’un homme dans la salle qui ne comprenait pas le besoin auquel répondait mon entreprise. J’avais jusque-là reçu tellement d’encouragements de mon entourage que j’ai aimé qu’on me « challenge » pour expliquer mon modèle d’affaires. Je n’ai pas eu la bourse, mais 12 mois de mentorat. L’année suivante, j’avais lancé Kiid et prouvé que le modèle fonctionnait. J’ai tenté ma chance et obtenu la bourse, ce qui m’a encouragé à poursuivre mes efforts et à grandir. »

Première leçon d’affaires

« J’ai fait développer mon premier site Web à l’étranger et je l’ai regretté. Je n’avais pas le budget pour payer une boîte montréalaise. Finalement, j’aurais dû trouver le financement, car j’ai dû le recommencer six mois plus tard. Le premier site contenait beaucoup de plug-ins et il y avait plusieurs bogues qu’ils mettaient du temps à régler. La plateforme Web est le lieu où se font toutes les transactions. Le faire localement a été la meilleure décision afin de m’assurer de son efficacité.

DanieleHenkel.tv

Première réussite

« Ce que Kiid est devenu depuis sa fondation. Après quelques mois d’activité, les dirigeants d’entreprise me contactaient, car ils souhaitaient offrir Kiid à leurs employés. J’ai fait une étude de marché et j’ai finalement fait évoluer l’entreprise vers le B2B, en desservant les entreprises de Montréal et de Toronto. Nous avons délaissé le service aux familles. Ma première réussite a été la signature du premier contrat avec un important cabinet d’avocats canadien. Nous en comptons aujourd’hui une vingtaine d’entreprises comme clients. »

Premier client

« La première compagnie à offrir le service à leurs employés a été Explorance qui l’a fait durant la semaine de relâche de mars 2018. Depuis, ils utilisent les services régulièrement. Je garde aussi en mémoire cette maman qui a réussi à participer à une réunion pendant qu’une gardienne s’occupait de son poupon dans la salle attenante. Je trouvais beau que l’employeur soutienne une femme qui a souhaité garder le contact pendant son congé de maternité. Comme j’ai eu un enfant durant la première année de Kiid, c’est une fierté de supporter les parents entrepreneurs, comptables, avocats ou autres dans leur conciliation travail-famille.»

Montréal inc. est une fondation qui propulse le succès de jeunes entreprises innovantes et ambitieuses par des bourses, l’accès à un prestigieux réseau d’affaires et à l’expertise de coachs bénévoles chevronnés.

À propos de l'auteur(e)

Mélissa Proulx

À propos de Mélissa Proulx

Éditrice

Mélissa Proulx est une journaliste, chroniqueuse et rédactrice. Elle se consacre avec passion et créativité à l’élaboration de contenus journalistiques riches et variés depuis 2002.