Ma vie en 3D

12 février 2019

Assise confortablement dans un Café de la Troisième à #VerdunLuv, je m’adonne à l’une de mes passions: écrire. Bercée par l’alléluia du café qui coule tranquillement dans la tasse du barista, je m’évertue à expliquer en 400 mots ce qui m’a pris 10 ans à appliquer. Ma règle des 3D pour Demander, Dire, Donner.

DanieleHenkel.tv

D pour DEMANDER

Au cours de mon parcours entrepreneurial, j’ai peu demandé, à tout le moins pas assez.  Pourquoi? Parce que j’avais l’orgueil mal placé. Parce que je ne voulais pas déranger (tiens un autre mot en D!). Parce que je croyais que demander c’était l’apanage des faibles.

Au fil des années, j’ai constaté que les femmes ont tendance à demander peu. En résulte souvent une multitude d’occasions manquées. Lorsque j’ai commencé à mettre en pratique cette règle, des choses merveilleuses se sont passées. Un matin, j’ai décidé de passer à l’action : « Bonjour Manon, je viens de lancer mon agence de communications et je t’appelle parce que je ne suis pas sur la liste des fournisseurs et je désire collaborer avec vous cette année sur le produit Activia ».

Pause. Elle me répond: « Ton appel tombe à point, je suis en appel d’offres pour un projet qui requiert une expertise comme celle de ton équipe». Quelques jours plus tard, elle m’a annoncé que nous avions gagné! Danone a été le client de mon agence Sixdegrés pendant sept ans.

De nombreuses recherches montrent que lorsque l’on demande de l’aide, elle est octroyée dans 90% du temps*. Pourquoi s’en passer? Alors, demandez et vous y prendrez goût!

Cette semaine, osez demander:

une rencontre pour présenter vos produits ou services;

une augmentation salariale à votre patron;

de l’aide à la maison, avec les enfants ou pour vos déplacements;

D pour DONNER

Donner m’a servi tout au long de mon parcours d’entrepreneure. J’en conviens, ça prend du temps et de l’énergie, toutefois les répercussions ont été considérables sur ma carrière.

Donner, c’est aussi aider. Aider son réseau, ses amis, ses partenaires, sa communauté.  Je donne pour des causes personnelles et professionnelles. Par exemple, une jeune entrepreneure qui débutait n’avait pas de bureau. Nos locaux étant suffisamment grands, je lui ai proposé de s’y installer et d’utiliser nos salles de conférences sans frais afin de l’aider pendant sa période start-up. Je l’ai également mis en contact avec des clients potentiels. Des petits gestes qui comptent. Les personnes qui forment notre réseau deviennent parfois nos futurs clients. En temps opportun, celles-ci seront plus enclines à penser à nous.

DanieleHenkel.tv

Cette semaine, osez donner de votre temps. Prenez cinq minutes pour présenter deux personnes qui pourraient bénéficier l’une de l’autre; aidez un ami à se trouver un emploi en le référant à un client qui a un poste ouvert. Encouragez une nouvelle entreprise québécoise en recommandant leurs produits.

D pour DIRE

Oser dire ce que je fais dans la vie et ce à quoi j’aspire. Cette règle a changé ma vie. Je n’aurais JAMAIS vendu mon entreprise si je n’avais pas appliqué cette règle. Avant l’acquisition, j’informais toutes les personnes que je croisais de mon désir d’acheter une entreprise. Mon comptable m’a alors mise en contact avec plusieurs entreprises à vendre. Le contraire s’est produit lorsque j’ai vendu à mon tour. Mon agence a été acquise parce que j’en parlais abondamment autour de moi.

DanieleHenkel.tv

Il y a six mois, j’ai eu une rencontre d’affaires catalysante. Mon interlocuteur me parlait avec passion du livre sur lequel il travaillait. Pour la première fois, j’ai fait état d’un projet dont je n’avais parlé à personne, celui d’écrire un roman. Il m’a dit: voici ce que tu dois faire. Six mois plus tard, j’ai trouvé ma maison d’édition et j’ai un semblant de début de livre!

Cette semaine, osez partager avec une personne de confiance un projet qui vous tient vraiment à cœur même s’il semble impossible à réaliser. Qui sait, votre interlocuteur sera peut-être celui qui vous donnera l’élan de départ?

Parce que parler de votre projet, c’est participer à le concrétiser.

Bonne semaine en 3D!

(et pour le 400 mots, disons que je vous ai fait “don” d’un petit surplus!)

 

*Source: Wonder Women, dite Oui à vos pouvoirs de Valérie Lorentz-Poinsot, Éditions du Cherche Midi, 2015.

À propos de l'auteur(e)

Caroline Chevrier

À propos de Caroline Chevrier

Entrepreneure

Caroline Chevrier est une femme d’affaires et entrepreneure à succès. Elle fait partie des professionnels de renom dans le milieu des communications au Québec. Elle prend régulièrement la parole à titre d’experte dans les médias en ce qui concerne les enjeux en alimentation et en santé. À titre de conférencière, elle partage sa passion pour l’entrepreneuriat avec pour but d’augmenter la création d’entreprises au Québec.