Marketing: 5 conseils pour toucher les coeurs… et les portefeuilles

8 mars 2021

Le marketing est devenu une façon de faire des affaires. Ironiquement, les médias sociaux ont insufflé un côté plus humain. Créer des relations devient primordial. Andrew Johnson, fondateur et président de Dreww, et Ann-Stéphanie Dumont, vice-présidente, partagent cinq conseils pour réussir ses campagnes de marketing numérique.

Andrew, le visage de Dreww, une agence de publicité et de production numériques lancée en 2020, met la table : « Il ne s’agit plus de vendre ». Exit les campagnes commerciales qui s’adressaient au plus grand nombre pour vendre un produit à tout vent. Plus personne ne mord à la publicité générique et aux annonces intrusives. Il y a eu un changement fondamental dans le rôle et les objectifs du marketing. Depuis quelques années, les entreprises construisent leurs campagnes autour des préoccupations et des besoins de leurs clients cibles. Aujourd’hui, elles poussent un cran plus loin pour véritablement créer une relation de confiance avec leurs clients. Elles développent du contenu pertinent de haute qualité à propos de ce qui importe vraiment aux yeux des consommateurs. Il est devenu clair que derrière le succès de toute marque se trouve une relation authentique.

1. Naviguez dans l’écosystème

Pour demeurer performant, il faut savoir maîtriser les technologies numériques et l’environnement qui évolue très rapidement. Ou déléguer cette partie à des experts. « On vit et on travaille au sein de l’écosystème, explique Andrew. Ce n’est pas un job de 9 à 5. On en fait absolument partie ». En d’autres mots, il faut manger, respirer et dormir avec les médias sociaux. Le patron ajoute : « On est des Millénariaux. On a grandi branchés au wifi et à nos cellulaires. Ici, on est tous des Digital Natives, des pieds à la tête, du président au photographe. Pour travailler avec nous, il faut comprendre l’écosystème dans lequel on navigue constamment, même en tant que comptable. Il faut catcher notre monde, la culture numérique. » Et toute la littératie qui s’y rattache: le référencement et l’indexation, les algorithmes, le reciblage. Être à l’aise avec toutes les plateformes, interfaces et applications est sous-entendu.

DanieleHenkel.tv

Pour suivre son audience où elle se trouve et diffuser son contenu de manière appropriée, il faut faire la veille des réseaux et rester constamment au fait des dernières tendances. Ann-Stéphanie explique : « Les générations plus jeunes sont nées avec les technologies numériques et ont des façons différentes de communiquer. Étant des adeptes de la première heure des nouvelles modes et plateformes, nous naviguons dans les mêmes écosystèmes sociaux. On parle le même langage et on sait ce qu’ils veulent entendre et comment le mettre de l’avant ».

2. Soyez pertinents. Restez en contact avec votre audience.

En effet, il faut être pertinent et savoir aborder des sujets qui concernent son public cible dans le moment présent. Et qui d’autre connaît mieux son audience qu’un influenceur ? Le marketing d’influence permet d’exploiter le réseau de celui ou celle qui a développé une relation étroite avec ses abonnés. C’est un effet de levier puissant. Ce lien et cette connexion sont au cœur du marketing d’aujourd’hui. Au-delà d’être vu, il importe d’être crédible et de nourrir la confiance envers votre marque . « Notre équipe est presque entièrement constituée d’influenceurs, souligne Andrew. Comment propulser une marque quand on n’excelle pas à la promotion de sa propre personne sur les réseaux sociaux? ».

Les influenceurs peuvent être des célébrités ou des icônes qui popularisent leurs contenus à grande échelle, « de la téléréalité fastfood comme KUWTK (les Kardashians), intervient Andrew.. Il n’y a qu’à penser aux audiences immenses qu’ont atteints les Nelk Boys ». Mais ils peuvent aussi être des personnes comme vous et moi qui ont réussi à bâtir une audience notable sur les réseaux sociaux.

DanieleHenkel.tv

Les consommateurs, constamment stimulés, sont plus avertis et soucieux de la qualité et de la pertinence du contenu qu’ils consomment. La palme d’or va donc à celui vers lequel ils peuvent se reconnaître. Plus humain, plus vrai. Plus éloigné de ceux qui ne s’adressent pas directement à eux et ne savent pas reconnaître leurs envies et leurs besoins.

Andrew n’hésite pas à dire : « les réseaux sociaux sont comme un bouche-à-oreille gonflé aux stéroïdes ! » Les blogueurs, vlogueurs (vidéos) et autres influenceurs de confiance connaissent pertinemment ce que leur audience veut voir et entendre. Ils ont le pouvoir de modeler l’opinion. Comme des amis, ils savent ce qui inspire leur public. Et ils captent toute leur attention.

3. Soyez vrais. Affichez vos couleurs.

« C’est important que vos clients sentent qu’ils vous suivent dans votre cheminement, comme entreprise. Montrez vos couleurs, mettez en valeur votre équipe, soulignez vos succès, mais aussi vos échecs. Ne dites pas seulement que vous êtes bons, mais que vous êtes humains avant tout. C’est le vrai visage de votre entreprise », explique Andrew.

Début février, l’agence sortait son premier court-métrage Fack c’est ça, à propos d’un jeune adulte qui avait du mal à gérer le confinement. Seulement 48 heures après sa sortie sur Facebook, il récoltait 400 000 vues et des milliers de partages. En un mois, le film a été vu par plus d’un million de personnes et a obtenu 800 000 millions de minutes d’écoute. Pourtant, il n’a en apparence rien à voir avec Dreww. Il montre ce dont l’agence est capable, comme studio de production. Sensible et pertinent, le film a le pouvoir de nous interpeller tous dans cette période particulière d’une actualité saisissante.

4. Racontez une histoire 

Sans hésitation, ce conseil en matière de stratégie marketing est arrivé sur le haut de la liste : racontez des histoires accrocheuses, convaincantes. Il faut absolument être utile et pertinent. Mais plus que tout, il faut savoir toucher les cœurs. Nous sommes des êtres émotionnels. C’est ainsi que nous entrons en relation. Et être émotif crée une connexion. Une occasion pour votre entreprise de se distinguer. « Il ne s’agit plus de pousser un produit sous pression. Il faut engager la conversation, se connecter sur la trame narrative des émotions ».

La vidéo de Dreww The girl next door racontait le début d’une histoire d’amour entre voisins pendant le confinement. Adorable, plein d’espoir, fort à propos. Et puis, cette bouteille d’alcool glissée dans le scénario, comme proposition d’un premier verre à prendre ensemble. Aucune publicité bruyante et dérangeante. De la séduction à l’état pur. La vidéo, sortie à l’occasion de la Saint-Valentin, a récolté 465 000 vues et atteint plus d’un million de personnes avec 580 000 minutes de visionnage.

 

 

« Les marques les plus intelligentes vont réaliser qu’elles doivent arrêter de penser comme des publicitaires et commencer à penser comme des médias, pour donner à leur audience cible bien plus que les produits et services qu’ils offrent. Toucher les cœurs, les esprits, et – ultimement les portefeuilles, »  – Jesse Greenberg, ex-directeur de stratégie chez Ackerman McQueen

5. Offrez une expérience

Avec la pandémie, la plupart des commerces, fermés, ont dû créer un site transactionnel pour vendre leurs produits en ligne. Pour certains, ce sont les premiers pas vers le numérique. Pour d’autres, ce stade a déjà été dépassé. L’objectif aujourd’hui n’est plus d’amener les clients sur le site qui sert de vitrine aux produits de l’entreprise, mais de créer une expérience client à part entière. Comme les boutiques éphémères (réelles ou virtuelles) qui sont des expériences de shopping temporaires et uniques conçues à l’image de la marque. Elles peuvent être de type immersif, avec des éléments interactifs qui sortent de l’ordinaire, pour qu’on puisse expérimenter, voir, et ressentir la marque. Elles peuvent aussi être associées à un événement particulier, avec l’objectif de ramener les clients vers un compte Instagram pour générer du buzz.

L’expérience client peut aussi se vivre à travers un film. Dreww, en tant qu’agence de publicité et studio de production numériques, crée ainsi des ambiances et des événements mémorables, en relation avec les marques qu’elle propulse et les produits qu’elle met de l’avant. Ce que les consommateurs achètent, ce sont des émotions et des expériences. Ils n’achètent plus le produit directement. Le nouveau marketing est justement cela : la créativité, l’interactivité et la connexion émotive.

« Les réseaux sociaux n’ont pas été inventés pour vendre, mais pour connecter les êtres humains ensemble » – Andrew Johnson

À propos de l'auteur(e)

Isabelle Naessens

À propos de Isabelle Naessens

Rédactrice, analyste, critique, Isabelle Naessens est une femme réfléchie, engagée et versatile qui a œuvré en relations internationales avant de se tourner vers la communication. Stratège relationnelle créative, elle se joint à l’équipe de DanieleHenkel.tv en tant que rédactrice principale et créatrice de contenus.