Q&R: Qu’est-ce qu’un entrepreneur doit être prêt à investir dans son entreprise?

Séries: Questions & réponses

12 décembre 2018

La question de la semaine

Qu’est-ce qu’un entrepreneur doit être prêt à investir dans son entreprise?

 

La mise de fonds personnels est un incontournable pour tout entrepreneur en devenir. Pourtant, l’investissement de soi est tout aussi essentiel, selon Manaf Bouchentouf, directeur exécutif à HEC Montréal.

 

Investissement financier

Il n’y a pas de recette magique prédéfinie, quand on parle d’investissement financier personnel. Que l’argent provienne des économies de l’entrepreneur ou de ses proches, le montant idéal sera différent d’un projet à un autre. Tout dépend de quelle somme initiale l’entrepreneur a besoin, mais surtout combien il est prêt à mettre. En 2015, l’Indice entrepreneurial québécois notait que près de la moitié (50,1%) des démarcheurs comptaient «sur leurs économies personnelles pour se lancer». De ce nombre, le quart (26,7%) des répondants en phase de démarchage décrétaient que 5 000$ était suffisant pour démarrer leur entreprise. Sur l’ensemble du Québec, c’est un répondant sur cinq qui envisage d’investir plus de 100 000$ dans leur projet.

 

Investissement personnel

Avant même d’enclencher les démarches pour propulser son projet, l’entrepreneur doit garder une chose en tête : il doit investir, mais surtout s’investir. C’est-à-dire qu’il doit être prêt à investir du temps et des efforts sans compter. Démarrer son entreprise, c’est d’abord une question de conviction. On ne fait pas le saut parce qu’on veut devenir riche en premier lieu, mais parce qu’on veut être un acteur de changement, selon ses valeurs, ses principes, ses intérêts et ses passions. L’entrepreneur démarre son projet d’entreprise car, il a identifié un besoin et qu’il pense avoir une approche ou solution originale pour y répondre. Ce principe est tout aussi important que le financement personnel.

S’investir, c’est aussi de mettre du temps dans la gestion de risques, de l’incertitude et dans la planification des ressources. Il s’agit donc d’investissement en amont, pour minimiser les coûts devant les imprévus.

L’entrepreneuriat, c’est d’abord une question de valeurs; l’intégration des choix personnels dans le processus est donc primordiale. Dans les programmes d’accompagnement en entrepreneuriat de HEC Montréal (ex. l’incubateur entrePrism, le parcours entrepreneurial Rémi-Marcoux et l’accélérateur Banque Nationale-HEC Montréal), l’aspect humain est au cœur des activités. Ces programmes ont été instaurés pour les entrepreneurs ou les repreneurs afin de les accompagner, de l’idée jusqu’à la croissance en passant par la validation de marché. Les entrepreneurs accompagnés par ces accélérateurs et les incubateurs ont accès à des conseils qui vont les aider à tirer profit de  plusieurs ressources disponibles comme du financement, du réseau, des services… mais surtout à s’outiller et à se former comme entrepreneurs et futurs dirigeants d’entreprise.

 

À lire aussi : Comment préparer un plan d’affaires accrocheur et solide?

DanieleHenkel.tv

MANAF BOUCHENTOUF

Directeur exécutif et responsable de l’accompagnement au sein du Pôle entrepreneuriat, repreneuriat et familles en affaires à HEC Montréal

Manaf Bouchentouf, est directeur exécutif et responsable de l’accompagnement au sein du Pôle entrepreneuriat, repreneuriat et familles en affaires à HEC Montréal. Il a mis en place et dirige à ce titre l’accélérateur Banque Nationale – HEC Montréal ainsi qu’entrePrism-HEC Montréal, un incubateur novateur qui a pour mission de soutenir les entrepreneurs issus notamment des communautés culturelles.

Il est également coach et instructeur en gestion de projet, valorisation et fournit des formations ciblées en entrepreneuriat et innovation tant technologique qu’au niveau du modèle d’affaires notamment à l’école des dirigeants de HEC Montréal.

Avant de se joindre à HEC Montréal, Manaf Bouchentouf a occupé plusieurs postes exécutifs dans l’industrie au Canada et à l’international.

À propos de l'auteur(e)

Florence Thouin

À propos de Florence Thouin

Gestionnaire de communauté

Florence Thouin est bachelière en communications (stratégies de production culturelle et médiatique) à l’Université du Québec à Montréal. Son intérêt pour l’univers des réseaux sociaux découle d’abord de son amour pour les gens et de sa facilité à communiquer. Son souci à vouloir comprendre les autres et son altruisme l’a mené à être toujours en contact avec la communauté qui s’active autour d’elle.