Rituel d’activation matinal

Séries: Ma routine du matin

15 octobre 2019

La course contre la montre. Du matin au soir. Peu ou pas de temps pour soi. Et si, comme Andreea, on repensait notre horaire afin d’en dégager une fenêtre favorable pour rééquilibrer nos vies? Le coach en productivité, Matthieu Desroches, nous parle de sa routine d’activation matinale.

Le saut du lit est une des meilleures plages horaires de la journée pour avoir du temps pour soi. C’est ce que croit fermement Matthieu Desroches, consultant, coach et conférencier en organisation et en productivité. «Les gens se plaignent souvent de ne pas avoir du temps pour eux-mêmes. Pourtant, s’ils repensaient simplement leur heure du coucher et du lever, tout en respectant leurs besoins en sommeil, ils pourraient dégager ne serait-ce que 30 minutes pour faire une réelle différence dans leur journée».

Matthieu Desroches s’intéresse depuis quelques années à la question. «J’étais l’exemple parfait de la personne qui se couche tard et qui se lève tard. J’avais toujours l’impression d’être en retard sur ma journée. Je vivais du stress et de la frustration. On aurait dit que la vie m’absorbait.»

DanieleHenkel.tv

Il s’est alors plongé dans ouvrages à succès comme The Miracle Morning (voir encadré) et Wake Up Successful et a changé peu à peu ses habitudes. «Aujourd’hui, cette discipline fait partie de moi, elle m’apporte énormément de satisfaction et de bénéfices.» Son approche? Prendre le temps, comme Andreea Vanacker, de mettre en éveil les trois éléments fondamentaux de l’être: le corps, l’âme et l’esprit.

Routine d'activation

DanieleHenkel.tv

Le corps
Prendre le temps de préparer et d’énergiser son corps pour la journée en pratiquant l’activité physique de son choix. «Aller marcher, faire un entrainement dans sa salle de sport, réaliser quelques étirements ou des postures de yoga, le type d’exercice importe peu. L’important, c’est de réveiller le corps et de réactiver la circulation sanguine après être restée immobile pendant la nuit.»

DanieleHenkel.tv

L’âme
Choisir un moment pour faire de l’introspection qui peut être sous forme de visualisation, de méditation ou de prières. C’est parfois l’occasion d’entrer dans un état d’esprit (mindset) positif qui se répercutera tout au long de la journée.

DanieleHenkel.tv

L’esprit
Faire une activité qui sollicite l’intellect, comme de la lecture, de l’écriture ou de la planification, tant et aussi longtemps qu’elle est réalisée en dehors des sollicitations extérieures (courriel, appels, etc.). Ce moment est une occasion de s’adonner à une tâche créative dans un moment où l’attention est souvent à son paroxysme.

«Évidemment, le rituel peut intégrer seulement deux des trois aspects, mais ils donneront à coup sûr le sentiment d’être en contrôle de sa journée, d’être proactif, plutôt que réactif.» Et que dire de la productivité? En allant au lit et en se levant plus tôt, Matthieu Desroches a calculé un véritable gain en temps libre chaque semaine. «Je gagne au minimum cinq heures de temps personnel par semaine. Plutôt que de traîner devant une série ou mon téléphone tard le soir, j’investis cette heure dans quelque chose de plus significatif le matin.»

«Il y a un fort pourcentage de gens qui sont plus productifs le matin. Frais et dispo, ils sont aptes à résoudre des problèmes plus complexes plus rapidement. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on doit commencer sa journée de travail avec sa tâche qui demande le plus de concentration.»

 

Pour Andreea Vanacker, la routine matinale est une façon de tenir les promesses qu’elle se fait à elle-même tout au long de la journée. Vous n’avez pas vu sa capsule? C’est par ici!

Participez à notre Concours Routine du matin

Allez-y, mais en fonction de votre rythme!

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt? Pas toujours… Au moment de sa parution en 2012, le livre The Miracle Morning a fait un tabac. Son auteur Hal Elrod y propose notamment de prendre sa vie en main en se levant une à deux heures plus tôt qu’à son habitude pour les consacrer à son épanouissement personnel. «Or, la science médicale a démontré que ce principe ne s’applique pas à tout le monde et qu’une frange de la population n’est tout simplement pas “du matin”, explique Matthieu Desroches. Dans l’excellent livre Vivez au bon rythme, Michael Breus parle de “chronotypes” pour désigner les rythmes de sommeil des individus. C’est pourquoi, nous devrions plutôt parler de routines de réveil plutôt que matinales. Le principe est de se réveiller de manière intentionnelle et proactive, peu importe l’heure du lever.»

Ses outils de prédilection

The Morning Sidekick Journal (en anglais seulement) – un journal personnel pour mettre en place sa routine matinale

Wake up Successful de S.J. Scott (en anglais seulement)

DanieleHenkel.tv

À propos de l'auteur(e)

Mélissa Proulx

À propos de Mélissa Proulx

Éditrice

Mélissa Proulx est une journaliste, chroniqueuse et rédactrice. Elle se consacre avec passion et créativité à l’élaboration de contenus journalistiques riches et variés depuis 2002.