Stressés, vous dites?

23 avril 2020

DanieleHenkel.tv

Dr Nicolas Chevrier
Psychologue du travail

 

Le stress est une réaction normale de notre organisme. C’est une réaction adaptative. Elle permet de nous protéger d’une menace perçue dans notre environnement. Cette réaction permet de se plonger physiologiquement dans un état optimal pour faire face à cette menace.

Pour réagir, notre cerveau a besoin de certains ingrédients (CINÉ). Il est nécessaire d’avoir au moins un de ces quatre ingrédients présents dans une situation pour que le cerveau perçoive la situation comme étant menaçante.

Les voici:
Contrôle : Impression de ne pas avoir assez de contrôle pour atteindre ses objectifs.
Imprévisibilité : La situation est imprévisible.
Nouveauté : La situation ou un aspect de celle-ci est nouveau, nous le vivons pour la première fois.
Égo: L’image que j’ai de moi-même ou que les autres ont de moi est menacée.

S’adapter pour mieux gérer

Pour bien gérer mon stress, je dois développer la capacité de m’adapter à la situation. Lorsque je m’adapte, le stress disparaît.

Adapter peut vouloir dire  changer la situation.

Adapter peut vouloir dire  accepter la situation.

Adapter veut surtout dire  neutraliser la menace perçue par notre cerveau.

Si je ne m’adapte pas, le stress va se maintenir et ses symptômes vont continuer à se manifester.

Le stress qui résulte de ma difficulté à m’adapter devient alors du stress chronique. C’est l’exposition au stress chronique qui va lentement siphonner les ressources physiques, cognitives et émotionnelles qui amener vers l’épuisement professionnel.

Lorsque le stress devient chronique

Le stress chronique nous amène à réagir de plusieurs façons :

  • Je suis en colère (je cherche à reprendre le contrôle)
  • Je suis déprimé (je ne vois pas de solutions)
  • Je suis anxieux (je tente de contrôler le futur)

Pourquoi composé-je avec le stress chronique ? Pourquoi suis-je incapable de m’adapter ?

– En raison d’une vulnérabilité individuelle

– En raison d’une vulnérabilité organisationnelle

Le stress chronique aura des conséquences sur mes émotions (colère, irritabilité), mes comportements (alcool, violence), ma santé (douleurs musculaire, cardiaque), mes habitudes de vie (insomnie).

[OUTIL] Faites l’exercice COVID-19!

Afin d’avoir une bonne idée de notre situation de base dans le contexte actuel, posez-vous trois questions :

1. Quelle sont mes vulnérabilités actuelles, les dimensions de ma vie qui sont habituellement sous contrôle mais qui, en ce moment, me causent du stress ?

2. Qu’est-ce que je décide d’accepter, dans ma situation actuelle, pour m’adapter?

3. Quels sont les aspects de ma vie actuelle (en temps de COVID-19), pour lesquels je suis reconnaissant ?

Pour chacune des questions, identifiez au moins CINQ éléments. Ceux-ci pourront ensuite vous permettre d’ajuster vos attentes face à vous-même et de bien cerner votre réalité, qui sera forcément différente de celle de votre voisin.

Pour vous aider, je vous livre l’exercice que j’ai fait pour ma situation:

1. Mes vulnérabilités actuelles
☑︎ Pour bien faire mon travail, je dois rencontrer mes clients en face-à-face.
☑︎ Nous allons faire face à des pertes financières importantes à la clinique.
☑︎ J’ai trois enfants à la maison qui n’ont pas d’école.
☑︎ Mon sous-sol, incluant mon bureau, était en rénovation lors de l’annonce du confinement.
☑︎ Nous sommes deux à la maison à travailler à temps plein.

2. Ce que j’accepte en ces temps de COVID-19
☑︎ J’accepte de pratiquer en téléconférence, même si je n’aime pas cette façon de  travailler.
☑︎ Nous ne ferons certainement pas de profit durant la crise, mais espérons avoir assez de liquidités pour garder tous nos employés.
☑︎ J’accepte que je serais moins performant que d’habitude à la maison.
☑︎ J’accepte que mon espace de travail soit beaucoup moins fonctionnel.
☑︎ J’accepte que le temps d’écran des enfants est plus important qu’il devrait et que le suivi sur leurs devoirs soit très difficile.

3. Je suis reconnaissant…
☑︎ D’exercer une profession qui est toujours en demande en temps de crise.
☑︎ De pouvoir maintenir ouverte mon entreprise de façon virtuelle.
☑︎ De pouvoir maintenir des contacts sociaux avec mes enfants durant cette crise.
☑︎ D’avoir une propriété assez grande pour assurer la confidentialité de mes rencontres avec mes clients.
☑︎ Que ma conjointe et moi avons tous les deux pu garder nos emplois.

▶︎ Pour consulter un psychologue, vous pouvez en faire la demander directement ici ou rejoindre directement le secrétariat de Services Psychologiques Séquoia au (514) 393-0013. Vous serez dirigés vers un psychologue prêt à vous aider.

Services Psychologiques Séquoia est une entreprise composée de psychologues membre de l’Ordre des psychologues du Québec (OPQ) qui offrent des services aux individus et aux organisations.

 

À propos de l'auteur(e)

Nicolas Chevrier

À propos de Nicolas Chevrier

Psychologue

Le Dr Nicolas Chevrier, psychologue, est titulaire d’une maîtrise en psychologie clinique et d’un doctorat en psychologie du travail et des organisations dans lequel il s’est intéressé aux impacts des facteurs organisationnels sur le développement de l’épuisement professionnel chez les travailleurs.