Sur quoi se baser pour prendre la décision d’investir ?

Séries: Les outils DH

30 septembre 2020

On parle souvent de l’importance de faire des prévisions financières au démarrage de son entreprise, mais un entrepreneur devrait en faire pour chaque projet d’investissement. Et cela peut se faire simplement. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’outil Previsio a été créé par l’École des entrepreneurs du Québec

DanieleHenkel.tv

Les chiffres sont super importants pour Nathalie Niemeyer, conseillère formatrice en croissance d’entreprise à l’École des entrepreneurs du Québec. Mais, à ses yeux, avant de faire des prévisions, il faut commencer par réfléchir à ses attentes en terme de rentabilité. « Chaque personne est différente et le contexte influence aussi les décisions », affirme-t-elle.

Par exemple, en raison de la COVID-19, des entrepreneurs ont dû accepter de prendre plus de temps pour rentabiliser certains investissements. Aussi, ils ont dû regarder les autres options qu’ils avaient devant eux.

« J’étais récemment avec des entrepreneurs du domaine de la créativité et des métiers d’art, raconte Nathalie Niemeyer. Ce qui revenait le plus, c’était comment ils avaient du plaisir à faire ce qu’ils font. La rentabilité ne sera peut-être pas au rendez-vous aussi rapidement qu’ils le souhaitent, mais abandonner leur entreprise pour se trouver un emploi est pour plusieurs inconcevable. Ils sont donc prêts à accepter une rentabilité moindre. »

Voir plus clair grâce aux chiffres 

Une fois que l’on sait ce que l’on veut en terme de rentabilité et pourquoi, il est temps de se pencher plus attentivement sur les chiffres. « Les résultats ne seront jamais exactement ceux que l’on avait prévus, bien que proches, mais les prévisions faites viendront augmenter les chances de succès d’un projet d’investissement », affirme Maxim Montminy, conseiller formateur en croissance d’entreprise à l’École des entrepreneurs du Québec.

Alors que les entrepreneurs ne maîtrisent pas tout le vocabulaire des comptables, Previsio leur permet d’entrer facilement les chiffres nécessaires pour réaliser leurs prévisions financières.

Nathalie Niemeyer pense à cinq grands facteurs à considérer pour évaluer la rentabilité d’un investissement :

1- Le prix de vente du produit;

2- Les coûts variables liés au produit vendu ou au service rendu comme le coût des matières premières;

3- Le volume de vente escompté à court terme et la capacité d’augmenter ce volume avec le temps ;

4- Les coûts fixes nécessaires à sa création;

5- La capacité à optimiser les processus.

 

« Parfois, les entrepreneurs sont mis face à leurs chiffres et ils ne les acceptent pas, précise la formatrice. C’est là qu’ils se mettent à créer de nouvelles solutions pour optimiser les processus afin d’être capables de faire plus avec les mêmes ressources.»

DanieleHenkel.tv

Elle pense aussi à un petit bonus non négligeable : l’état d’âme ou les valeurs de l’entrepreneur. « Parfois, on va voir des entrepreneurs qui vont être capables de voir des compétiteurs comme des alliés, par exemple pour acheter de la matière première à moindre coût, explique-t-elle. Cet esprit de collaboration peut venir grandement influencer la rentabilité. »

Grâce à Previsio, l’entrepreneur peut donc avoir une bonne idée de ce qui l’attend s’il maintient le cap, ou s’il agit sur certaines variables.

« Ce n’est pas une fois par année qu’il faut se tourner vers son comptable pour lui demander si on fait de l’argent, affirme Maxim Montminy. Il faut regarder régulièrement soi-même sa rentabilité et analyser de près ses projets d’investissement pour s’assurer qu’on reste sur la bonne voie. »

DÉCOUVREZ LA SOLUTION PREVISIO et diffusez-la dans votre réseau, au bénéfice des entrepreneurs.

À propos de l'auteur(e)

À propos de Martine Letarte

Journaliste indépendante